weitere anzeigen
weniger anzeigen

Canicule : quelles sont les conduites à tenir avec les chevaux ?

Le cheval est un animal qui vivait à l’origine dans le steppes, il est donc de ce fait adapté à la chaleur. Cependant l’environnement de nos chevaux domestiques aujourd’hui est très loin des dunes de sables et bien différent du désert. Dans cet article nous allons voir ensemble les possibilités d’adaptations du cheval et les pratiques essentielles par température élevé. 

Depuis plusieurs semaine, la saison estival bat son plein et le mercure ne cesse d’augmenter.  Tout comme les humains, les chevaux ne sont pas épargner de la chaleur et en souffre également.  Comment protéger son cheval de la canicule? Quelles sont les trucs et astuces qui peuvent aider mon cheval à supporter au mieux la chaleur? 

Dans cet article nous allons voir ensemble les possibilités d’adaptations du cheval et les pratiques essentielles par températures élevées. Cette situation n’est pas à prendre à la légère, pensons aux chevaux qui chaque année succombent des fortes chaleurs.  

 

L’adaptation à la chaleur chez le cheval 

 
Le cheval possède plusieurs mécanismes lui permettant d’évacuer la chaleur et de réguler sa température interne : comme beaucoup d’autres espèces, le cheval peut d’une part évacuer l’eau grâce à la transpiration. Le cheval transpire essentiellement au niveau de l’encolure, entre les cuisses, au poitrail mais également quand les températures sont très fortes sur tout le corps. 

Le deuxième mécanisme physiologique permettant d’augmentant d’augmenter l’évaporation est la respiration. En augmentant sa fréquence respiratoire, le cheval évacue de l’eau et régule sa température. 

Hormis ces paramètres physiologiques, le cheval va également chercher des endroits ombragés et frais et modifier son comportement alimentaire en la réduisant. Les heures de pâturage se concentrerons le matin et en soirée. Les heures ou les températures sont les plus hautes seront dédier au repos debout en général. 

En adoptant ce comportement le cheval sera la majeure partie du temps à l’abri des insectes en plus de la chaleur.

La consommation d’eau est aussi augmentée de manière proportionnelle à l’effort fournis et à la température extérieure.  

 
Peut-être avez vous pu également constater une différence d’adaptation à la température des différentes races de cheval? Les races nordiques ont un poil et des crins plus longs et une peau plus épaisse que les races des pays chauds. Les chevaux des pays du nord sont souvent plus petit et plus trapu contrairement aux races des pays chauds. 


Les bonnes conduites à tenir 

 
Garder son cheval bien hydraté

 
Maintenir son cheval hydraté pendant l’été est primordial. 


Rappel : le cheval boit en moyenne 20 à 40 L d’eau par jour. 


Par temps chauds il peut consommer jusqu’à 80 L d’eau en un jour. Peu importe l’environnement dans lequel votre cheval vit (box, pré, paddock), il est important que votre cheval puisse toujours avoir accès à l’eau. Si malgré une forte sudation et des températures élevées votre cheval ne s’hydrate pas assez, vous pouvez lui proposer une pierre à sel. Le gout salé l’incitera à boire davantage. 

La pierre à sel permet également de lutter contre la perte d’électrolyte. 

Il va de soit que l’eau doit être propre et changée régulièrement si vous ne disposez pas d’un abreuvoir automatique. 

Il est recommandé par temps chauds d’avoir recours à des bacs isothermes pour mettre l’eau. En plus de garder l’eau bien fraîche, ils ralentiront l’apparition d’algues. 

La déshydratation chez le cheval est non seulement dangereuse pour le bon fonctionnement de l’organisme mais elle peut également être à l’origine de colique (impaction) ou de problème de la fonction urinaire ou rénale.  


Afin de vérifier l’état de déshydratation simplement chez le cheval, il vous suffit de tirer puis de relâchez un pli de peau. L’endroit le plus simple pour réaliser ce test est au niveau de l’encolure. La peau doit être revenu à la normale en 2-3 sec. Si ce n’est pas le cas, le cheval est déshydraté. 

L’eau trop chaude est propice au développement des algues et pourrait freiner la prise de boisson mais à l’inverse de l’eau trop froide pourrait provoquer une colique à votre cheval.  

 

Les rayons UV représentent un danger : pensez à la crème solaire 

 
La déshydratation n’est pas le seul danger auquel votre cheval est exposé lors de la saison estivale. 

Certains chevaux ont la peau plus sensible que d’autres, comme nous il est important de les protéger. Sans même être vraiment sensible, il peut être nécessaire de protéger les chevaux qui sont particulièrement exposé au UV. 

Pour se faire, il est conseillé d’utiliser de la crème solaire indice 50 sur les zones sensibles ou dépigmentées, comme le bout du nez, le bout des oreilles ou les balzanes. 

Cette petite habitude pourrait éviter à votre cheval de développer certaines pathologies cutanées. Parmis celles-ci : la photodermatose. Les zones touchées deviennent érythémateuses et squameuses, en cas de brûlures sévères il peut y avoir une nécrose et une exsudation.

Il est primordiale de répéter ce geste régulièrement surtout si l’exposition au UV est prolongée. 

Les chevaux sensibles sur tout le corps, il n’est plus question de tartiner de la crème solaire partout, dans ce genre de cas, il est possible d’acheter des couvertures anti-UV et des protections pour les membres. 

Pour protéger les yeux il existe des masques offrants une double protection: contre les UV mais aussi contre les insectes. 

 

Rafraichir son cheval par temps chaud: comment faire ? 

 
Les douches c’est efficace mais pas très économique ni écologique. Il existe des solutions plus économique et tout aussi efficaces, en voici quelques unes: 

Installer un Brumisateur dans l’abri au pré. Celui ci peut faire du un peu de bruit ou surprendre le cheval au début un peu, désensibiliser le entassant avec lui en dessous et en le félicitant avec des friandises. Cette technique est souvent utiliser dans les courses d’endurances. 
Si installez un Brumisateur vous est impossible, vous pouvez vous épargnez la douche du corps complet en ne douchant que certaines parties du corps. Celles ci auront la même efficacité qu’une douche entière et vous feront économisez de l’eau et du temps. Les parties du corps à doucher en particulier sont : les membres, le poitrail et les cuisses. 
Par période de canicule favorisez les sorties au pré de nuit. La nuit est plus fraîche et souvent assez lumineuse à cette époque de l’année. Bien sûr c’est à vous de voir si votre cheval pourra s’adapter à ce changement. Vérifier que le courant électrique fonctionne bien au moins les premières nuits, pour éviter que votre cheval ne prenne la fuite ou perde ses repères. Pour que votre cheval s’adapte le plus rapidement possible et qu’il ne soit pas trop perturbé, amenez le quelques heures avant le coucher du soleil, il aura ainsi l’occasion de faire le tour du parc pendant le jour et de se repérer. 

 

Qu’en est il du travail et du transport ? 


Le transport des chevaux est fortement déconseillé en cas de canicule. 

S’il est nécessaire de prendre la route avec ce temps, il est primordiale que le véhicule soit bien ventilé et que les animaux puissent avoir accès à l’eau régulièrement. La encore, conduire de nuit est préférable et recommandé. Le trajet doit être le plus court possible. En cas de canicule il s’agit uniquement de ramener l’animal le plus rapidement mais aussi de façon sécurisé d’un point A à un point B. Si il vous est possible de reporter le transport, c’est encore la solution la plus sûre et la moins dangereuse. 


Travailler son cheval avec des températures extérieures extrêmes n’est pas idéal non plus. Des recherches ont prouvé que seulement 17 minutes de travail modéré suffisent à faire grimper la température corporelle du cheval à des niveaux proche de la limite et dangereux. Les chevaux craignent plus la chaleur que les humains, ils atteignent des niveaux dangereux 10 fois plus vite que nous. Les effets d’une température élevée ne sont pas à prendre à la légère, à 43°C les muscles commencent déjà à se dénaturer. S’il est nécessaire de travailler votre cheval, préférer tôt le matin ou tard le soir. Si vous disposez d’une carrière ou d’un manège éclairé et que cela vous est possible préférez monter au crépuscule ou après le coucher du soleil. 

Si vous participez à un concours qui à lieu en pleine journée, il est important de penser au bien-être de son cheval avant et après votre passage, vous pouvez par exemple passez une éponge régulièrement sur son corps pour le rafraichir. Après l’effort, douchez votre monture plusieurs fois, en le marchant à chaque fois entre chaque douche. 


Pensez-y : Les chevaux ayant un poils d’hiver persistants, un pelage épais ou atteint d’hirsutisme (cushing) doivent être tondus.  

 

Quels sont les risques pour mon cheval par temps de canicule? 

 
Votre cheval risque un coup de chaleur quand les températures sont importantes. Cela peut arriver au travail mais également au repos. Les symptômes d’un coup de chaleur sont les suivants: 

  • Faiblesse et léthargie
  • Le cheval ne veut plus ou moins se bougé 
  • Perte d’appétit ou perte d’envie de boire 
  • Température corporelle élevée 
  • Fréquence cardiaque élevée, naseaux dilatés
  • La fréquence respiratoire est plus élevée que la fréquence cardiaque 

 

Comment faut-il réagir face à cette situation ?

 

Commencer par placer votre cheval à l’ombre, doucher le cheval afin de faire diminuer sa température corporelle. Pensez au couteau de chaleur, l’eau restante sur le pelage se réchaufferai. 

Bon à savoir : en 10 minutes la température corporelle peut diminuer de deux degrés, si toute fois la température ne baisse pas, il est urgent de contacter votre vétérinaire. Les chevaux ayant une robe foncée, en surpoids ou agés ont plus de mal à supporter la chaleur. Les tissus adipeux (la graisse) empêche la chaleur produite par les muscles de s’évacuer correctement, c’est pour cette raison que les chevaux obèses ont plus de mal que les autres. 

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2021 par equinet.ch