C'est l'heure des cadeaux - faites vos achats maintenant en toute tranquillité et bénéficiez du DROIT DE RETOUR PROLONGÉ jusqu'au 08.01.2021
cross
weitere anzeigen
weniger anzeigen

L’islandais, petit mais costaud

Il y a plus de mille ans, l’islandais débarque dans le Nord Atlantique à bord des Drakkars des Vikings. En l’an 930 après J.C., l’importation de chevaux sur l’île est interdite, permettant alors de maintenir intactes les qualités ancestrales de cette petite boule d'énergie. En effet, l’islandais est de sang pur et recèle de trésors inattendus.

Il est multicolore. Arborant des robes classiques pies, alezanes ou baies, il revête parfois des nuances originales incluant tout type de marques (balzanes, liste, raie de mulet, etc.). Petit, robuste, infatigable, il est bâti pour résister aux climats parfois rudes de son pays d’origine et se montre très polyvalent : TREC, pony-games, attelage, dressage, rien n’effraie cette petite boule de poils. Doté d’une longévité épatante, il peut être monté sans problèmes jusqu’à l’âge de 25 ans, pour autant que l’on respecte son développement tardif et qu’on ne le débourre pas de manière précoce.

Cheval de contraste, il est d’une gentillesse épatante tout en débordant d’énergie. Il est le feu sous la glace, à l’image de son île pourvue d’innombrables irruptions volcaniques et de glaciers impressionnants. Les cavaliers apprécient alors le cheval islandais pour son caractère de confiance et son esprit ultra coopératif.

Au-delà de son tempérament en or, ou de son endurance à toute épreuve, il est doté d’allures exceptionnelles. Outre le pas, le trop et le galop, il présente naturellement l’amble et le tölt. Il sera d’ailleurs importé en Europe dès la fin des années 50 pour ses allures particulières. 

- L’amble est une allure latérale à deux temps. Le cheval bouge simultanément les membres d’un même côté. Plus rapide que le galop, cette allure est généralement utilisée pour la course.

- Le tölt est une marche à quatre temps, qui suit généralement la vitesse du trot mais qui peut atteindre celle du galop. Un membre garde en tout temps contact avec le sol. Le cheval qui tölt a la tête relevée, et la queue qui ondule.

 A noter que si certains islandais présentent les cinq allures de manière naturelle, d’autres en sont dépourvus et n’en adoptent que trois ou quatre.

Vous l’aurez compris, l’islandais est un petit cheval aux multiples facettes et doté de qualités exceptionnelles. On peut dire que les Vikings ont eu du flair en l’important sur l’île il y a plus de mille ans.

 

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2020 par equinet.ch