weitere anzeigen
weniger anzeigen

La méditation: Nécessaire à une bonne équitation?

Parfois, il arrive que le stress ou les émotions prennent le dessus sur notre concentration en selle. Par conséquent, notre travail sera moins soigné, notre esprit ailleurs qu'avec notre cheval et la sensation étrange de «  tout va mal je n'arrive à rien aujourd'hui » s'installe à petits pas. Pour éviter de se retrouver trop souvent dans cette situation, la méditation peut aider un peu, voir énormément.



On sait tous, en tant que cavalier, qu'il faut obligatoirement être connecté avec son cheval lorsqu'on le monte. Mais combien d'entre nous n'y arrivent pas tout simplement parce que le stress de l'examen d'histoire ou les disputes entre copines prennent le dessus sur nos émotions ? Pour illustrer l'exemple, voici un petit exercice très simple : A la fin d'une reprise, lorsque vous êtes encore en selle en train de marcher votre cheval, réfléchissez au déroulement de l'entraînement.

A partir de l'instant présent, rappelez-vous de ce qui l'a précédé, et continuez comme ça le plus loin possible. Par exemple : J'ai repris les rênes pour passer au trot, mon cheval a réagi quelques centimètres avant d'arriver en A, puis a repris une cadence assez rapide. Avant, on galopait à main gauche et je devais mettre pas mal de jambes. Etc,etc....

Vous vous rendrez vite compte que c'est un exercice très compliqué ! On vient de passer une heure sur le dos de son cheval, on a vécu des instants uniques et magnifiques, et on n'est pas capable de se remémorer toutes les actions effectuées dans ce laps de temps ! Pourtant cet exercice n'est pas compliqué en soi, mais il le devient car nous sommes continuellement plongés dans nos émotions, qui nous capturent du moment présent.



La clé du problème pourrait se trouver dans ce mot : Mé-di-ta-tion ! Il faut se l'avouer, avoir l'idée de se mettre au yoga ou de méditer pour améliorer son équitation... ça ne nous apparaît pas nécessairement comme une évidence pure et limpide ! Et pourtant...

Essayez de comparer une séance lorsque vous avez passé une bonne journée, que vous êtes détendu et calme à une autre où vous étiez rongé par la colère, la tristesse ou la peur. Lorsque le cavalier est serein, il aura plus tendance à se concentrer sur ce qu'il fait, à apprécier le mouvement de sa monture et le décor qui l'entoure. Du coup, tout se passe bien et à la fin, le cavalier se dit qu'il a bien monté et a fait du bon travail avec son cheval. Au contraire, celui qui a le nez plongé dans ses émotions n'aura pas cette satisfaction en redescendant de cheval.

Le but, avec la méditation, n'est pas de réfléchir intensément sur quelque chose, comme on pourrait souvent le penser. Non, il s'agit de s'ouvrir au monde, et de contempler ce qui nous entoure. C'est un peu comme observer quelque chose très attentivement avec une application très profonde d'esprit. En observant avec beaucoup d'attention, on découvre et redécouvre le monde qui nous entoure. On enlève tout ce qui couvre, tout ce qui nous cache la vue comme les colères, frustrations, peurs,...enfin tout ce qui est négatif.

Alors, et seulement lorsque l'on fait cet effort, la réalité se dévoile. Ce que je fais avec mon cheval, ses foulées, le bruit extérieur, le soleil qui perce à travers une fente du manège, la respiration de ma monture...tout m'apparaît comme une évidence et se donne à voir. Il ne s'agit pas d'avoir un avis sur chaque chose que l'on voit, mais seulement d'apprendre à voir et à apprécier.

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2020 par equinet.ch