weitere anzeigen
weniger anzeigen

Le clicker training

Clicker son cheval, c'est quoi ça ? A première vue ça ne vous dit peut-être pas grand chose. Et pourtant ! Si vous avez déjà eu la chance d'assister à un spectacle de dauphins, d'otaries ou d'orques vous avez, sans le savoir, déjà assister à une démonstration de clicker training !


Eh oui, c'est la manière dont ces animaux sont ''dressés'' pour le spectacle. Le clicker training est utilisé sur ces animaux pour leur apprendre de nouveaux tours de manière positive. Le clicker training consiste en quelques sortes à donner envie à l'animal d'apprendre, et non d'apprendre sous une contrainte telle que la violence ou le mécontentement. Le dresseur est muni d'un petit appareil qui fait ''clic-clic''. Ce bruit se déclenche lorsque l'animal a bien fait son boulot, et est suivi d'une récompense. Ainsi, l'élève sait qu'il a bien fait son boulot, et le fait d'entendre ce clic va le motiver à bien faire.

Cette méthode est utilisée également pour les chiens, animaux aquatiques comme cités en haut, et également... aux chevaux ! On peut « clicker » son cheval autant pour du travail au sol que pour du travail monté. Le clicker training renforce le côté positif du travail. C'est dans cette atmosphère qu'il faut évoluer, tant pour le cheval que pour le cavalier ! Pour ce dernier, il est important de prendre le temps pour laisser le cheval s'exprimer ou chercher la bonne réponse qui déclenchera le fameux « clic » .

Cette méthode est particulièrement bien adaptée pour le cheval, qui est d'un naturel plutôt inquiet ou stressé, puisqu'ici, on lui laisse le temps de réfléchir, sans aucune contrainte négative.

Mais attention, le clicker training n'est pas à prendre à la légère. En effet, il existe des principes fondamentaux, des gestes à adopter ou à éviter, un comportement à avoir,... Pour vous aider à développer une nouvelle sorte de relation dans le travail avec notre cheval, plusieurs livres sur le clicker training ont été publiés, et valent la peine d'être lus avant de débuter avec son cheval, afin d'obtenir des meilleures résultats et éviter les faux-pas.

 

Mais pourquoi cette méthode marcherait-elle mieux que les autres ? En quoi ce simple « clic » changerait tout dans notre travail et permettrait d'avoir un cheval métamorphosé à ses côtés. En voyant certaines vidéos sur youtube (qui d'ailleurs en valent le détour!), on pourrait croire que ce système est magique et a l'air si simple à utiliser pour obtenir le meilleur de son cheval.
La réponse est simple : Le cheval est très malin ! Il saura vite associer ce bruit à un but aquis, suivi d'une récompense. Il saura qu'il a bien fait. Au fur et à mesure, il saura qu'il doit bien travailler et se donner à fond pour pouvoir entendre ce bruit, ce qui va développer sa motivation ! Car il faut garder en mémoire que à la base, le cheval n'a rien demandé. Ce n'est pas lui qui demande à exécuter un piaffé parfait ou de sauter des hauteurs vertigineuses. Ici, c'est à lui de s'exprimer et de nous montrer ce qu'il a envie de faire, sans contraintes, sans stress. C'est ici qu'il peut montrer ce qu'il fait volontiers, pour atteindre son but du « clic ».

C'est donc de cette manière que la méthode du clicker peut vous aider dans votre travail avec votre cheval, tant au travail au sol qu'en face de problèmes quotidiens : problèmes pour monter dans le van, pour passer devant un objet qui fait peur, etc... Alors pourquoi ne pas essayer, car avec les bons gestes et les bonnes demandes, on n'a finalement rien à perdre !

 

Pour les motivés à se lancer, on trouve principalement un livre qui vaut la peine d'être lu avant de débuter le travail : « Motiver son cheval : Clicker et récompenses » , écrit par Hélène Roche

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2021 par equinet.ch