weitere anzeigen
weniger anzeigen

Le stretching pour maintenir la santé musculaire et articulaire du cheval

Si les sportifs usent et abusent du stretching dans le but de développer leur santé musculaire et articulaire, cette pratique est encore peu utilisée dans le monde des chevaux. Ces derniers étant pourtant souvent amenés à effectuer d’importants efforts lors de séances de travail ou de longues randonnées, il est conseillé de leur accorder le même traitement de faveur qu’aux sportifs, et donc de les stretcher. Nul besoin de prévoir une séance d’assouplissement de plusieurs heures. Cinq à dix minutes quotidiennes suffisent amplement.

Quels bénéfices apporte le stretching ?

- Le stretching permet en premier lieu d’entretenir la santé musculaire du cheval de manière générale.

- Il prépare la musculature avant une séance de travail, et aide le cheval à récupérer après l’effort.

- Il soulage les tensions musculaires, et permet de pallier au phénomène de compensation.

- Il améliore la mobilité du cheval, et développe l’amplitude de ses mouvements.

- Finalement, le stretching permet de maintenir une musculature souple en cas d’arrêt ou de convalescence.

Vous l’aurez compris, les exercices d’étirement évitent les tensions, et permettre au cheval de développer sa souplesse musculaire et articulaire. A noter que ces séances ne remplacent en rien le diagnostic et les soins d’un vétérinaire en cas de problèmes de santé.

Comment s’y prendre ?

 Les jambes  

- Etirez les antérieurs et les postérieurs vers l’avant, puis vers l’arrière. Tendre au maximum, jusqu’à ce que le cheval se relâche.

- Effectuez ensuite un étirement diagonal. D’abord avec les postérieurs, en les tendant vers l’antérieur opposé. Puis avec les antérieurs, en les étirant vers l’avant, puis en effectuant de légères rotations.

- Prendre ensuite le boulet, et effectuer un mouvement circulaire.

- Lors de ces exercices d’assouplissement, il arrive un moment où le cheval enlève son membre pour le ramener à sa position initiale. Accompagnez alors le retour, et répétez le mouvement jusqu’à ce que le cheval se relâche.

Le dos

- Placez les doigts sur le garrot. Faites les glisser le long de la colonne vertébrale, de manière à ce que le dos du cheval se plie au passage de vos doigts.

- Assouplir ensuite le dos de manière latérale. Placez vos doigts à gauche du garrot, puis faites les glisser en suivant le chemin de la colonne vertébrale, qui s’incurvera autour de vos doigts. Effectuez le même exercice en plaçant vos doigts à droite de la colonne.

- Placez ensuite vos doigts sous le ventre du cheval, et suivez la ligne de son ventre de manière à ce qu’il arrondisse le dos.

- Positionnez-vous ensuite derrière le cheval. Attrapez sa queue, et tirez doucement de manière à étendre son dos. Gardez la position quelques secondes.

- Placez ensuite vos deux mains sur la croupe, à gauche et à droite de la colonne vertébrale. Suivez le tracé de la croupe, afin que cette dernière s’arrondisse.

L’encolure 

- Passez ensuite à l’assouplissement de l’encolure. Placez un bonbon ou un sucre entre les antérieurs du cheval, de manière à ce qu’il vienne le chercher entre ses antérieurs.

- Etendez ensuite l’encolure, en encourageant le cheval à venir chercher le bonbon en l’air.

- Placez finalement la récompense à droite, puis à gauche du ventre du cheval, qui arrondira son encolure pour venir l’attraper.

Les exercices d’étirement doivent être faits par étapes. En effet, il vaut mieux effectuer des séances de cinq minutes tous les jours, en encourageant le cheval à s’étendre un peu plus à chaque fois, plutôt que de s’acharner et d’exiger un étirement maximal par la contrainte en une seule cession.

Finalement, un bon stretching se termine idéalement par un massage. Massez le dos du cheval, son encolure, sa nuque, ses jambes. Observez ses réactions, sentez lorsqu’il se détend, lorsqu’il se crispe. En plus de favoriser le relâchement musculaire, le massage permet de renforcer la relation du cheval et du cavalier. Pour plus de résultats, munissez-vous d’un gel rafraîchissant.

A noter que pour une séance d’étirement et de massage correspondant spécifiquement aux besoins de votre monture, il est conseillé de faire appel à votre médecin vétérinaire, qui vous expliquera comment stretcher votre cheval pour améliorer au mieux sa condition musculaire, selon ses forces et ses faiblesses.

N.B: Vous trouverez des bonbons ainsi que du gel rafraîchissant pour les massages sur la boutique en ligne de reitsport.ch.

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2020 par equinet.ch