weitere anzeigen
weniger anzeigen

Le Tölt: uniquement pour les islandais?

 

Pour chacun d'entre nous, le mot « Tölt » rime forcément avec "cheval islandais". Mais y a-t-il une raison spécifique à celà, ou est-ce que tous les chevaux seraient capables de tölter ?


Le tölt est une allure naturelle, à quatre temps qui s'apparente au pas. Cette allure peut rapidement prendre de la vitesse pour devenir un pas extrèmement rapide, capable de dépasser celle d'un cheval au galop ! Le mécanisme reste le même que celui du pas, on y ajoute seulement de la vitesse pour obtenir un résultat impressionnant !


Mais attention, le tölt n'est pas à confondre avec l'amble, la cinquième allure de l'Islandais !

En effet, l'amble n'est pas une allure que tous les islandais maîtrisent : les individus capables d'utiliser ce pas sont considérés comme les meilleures de la race !
L'amble est une allure latérale en deux temps. Cette allure s'effectue par bipèdes latéraux, c'est à dire antérieur droit avec postérieur droit au sol, puis inverse. C'est le contraire du trot, qui est une allure marchée par bipède diagonaux : antérieur droit avec postérieur gauche au sol, puis inverse.

Il y a également un temps de suspension entre deux mouvements, ce qui donne au cavalier une forte impression de voler dans les airs ! C'est une allure de marche, mais l'islandais peut toutefois atteindre les 50km/h !

 

Alors pourquoi l'islandais serait-t-il, dans ce cas, le seul à pouvoir tölter ?

L'explication reste très simple :

Tout commence vers les années 900 ; Les Vikings ammenèrent par bateau leur montures sur l'île. L'île ne comprenait pas de poneys indigènes, et les Vikings avaient pour habitude de croiser toutes les races qu'ils rencontraient. Plusieurs croisements ont étés effectués et il s'en est résulté un petit cheval robuste et particulièrement apte à résister aux fortes baisses de températures, aux terrains arides et au manque de nourriture.

Autour de l'an 1930, l'importation de chevaux est devenue interdite en Islande !* La race a donc continué à se développer sur cette île, en s'isolant de l'Europe et du reste du monde. Aucun apport de sang étranger, aucun croisement, rien. Pendant ce temps, en Europe, l'homme a manipulé le cheval pour le faire entrer dans ses critères : travaux agricoles, exigences militaires, ... Il fallait sélectionner des chevaux grands et forts. Ces chevaux, avec cette domestication, ont perdu petit à petit leurs allures, gardant le pas, le trot et le galop tels que nous les connaissons encore aujourd'hui. Il faut savoir qu'avant la renaissance et avant toute cette phase de domestication, un cheval töltant et amblant était tout à fait habituel en Europe !

 

L'anecdote de ce petit cheval aux allures spécifiques est donc tout à fait explicable : A la base, tous les chevaux étaient capables d'effectuer naturellement ces 5 allures, mais l'homme en a voulu autrement. Heureusement, l'Islandais a échappé à la règle et a conservé ces spécificités. Spécialités qui aujourd'hui sont énormément exploitées et de plus appréciées : Ces allures complémentaires seraient très confortables ( puisque, à l'inverse du trot, ce ne sont pas des allures sautées) et permettraient au cheval d'effectuer très rapidement de longues distances sans trop se fatiguer !


Si l'envie folle vous prend de vouloir essayer avec votre islandais à la maison, équipez-vous en circonstances ! Reitsport.ch propose toute une gamme spécialement dédiée à ce petit cheval si spécial !


Et quand vous serez entièrement équipé, voici un petit défi à réaliser avec votre islandais : tölter avec un verre d'eau à la main, sans en laisser échapper une seule goutte...


* l'interdiction d'importer des chevaux en Islande est encore valable aujourd'hui, causant de nombreux problèmes aux cavaliers internationaux ! Ils doivent en effet soit se rendre avec leur cheval et rentrer sans, soit trouver une autre monture en Europe le temps de leur compétition !

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2020 par equinet.ch