weitere anzeigen
weniger anzeigen

Soin du cuir : trucs et astuces

Pour planter le décor, imaginez une balade avec votre monture en pleine nature. Le soleil brille, les oiseaux chantent, et vous décidez de vous octroyer un grand galop le long d’un champ. Votre fidèle destrier ne manque évidemment pas la coche, et accélère la cadence, ni vu, ni connu. Vous décidez alors de calmer ses ardeurs en reprenant légèrement le contact, lorsque soudain, les rênes se cassent. Votre cœur s’accélère, et différentes possibilités s’offrent à vous : sauter, prier, la liste est longue.

Pour éviter ce genre de situations déconcertantes, il existe différentes astuces permettant de maintenir le cuir comme neuf, plus longtemps :

1. Quotidiennement après l’utilisation : nettoyer les cuirs au savon glycériné, qui existe sous forme solide ou liquide. S’emparer d’une éponge humide, faire mousser le savon, puis frotter. Laisser sécher à l’air libre.

2. Une fois par mois : commencer par nettoyer le matériel au savon glycériné. Il ne s’agit pas d’un petit coup de nettoyage en surface, mais d’un entretien en profondeur. Il est donc essentiel de défaire touts les passants de la bride, afin d’avoir accès aux surfaces que l’on ne traite pas de manière quotidienne. Pareil pour la sangle et les étrivières, que l’on enlève complètement de la selle. Une fois le matériel nettoyé au savon, nourrir le cuir avec de la graisse. Pour se faire, disposer le produit sur une éponge ou à même les doigts, puis faire pénétrer en massant.

A noter que le cuir neuf doit être assoupi avant sa première utilisation ainsi que les quelques jours suivants avec de la graisse ou de l’huile. Le savon glycériné est à proscrire les premiers temps, risquant en effet de ternir le cuir, notamment les nuances brunes ou marron.

L’entretien des cuirs est donc accessible à tous et ne demande aucune compétence particulière si ce n’est une certaine régularité ainsi que de bons produits. Mais que faire lors de situations particulières, telles que l’accumulation de moisissure ou les traces laissées par la pluie ? Heureusement pour vous chers lecteurs, chaque problème rencontre sa solution :

1. En cas de moisissure : ne pas appliquer de corps gras (graisse, huile, etc.). Cela donnerait en effet à la pourriture un environnement propice à son développement. Veillez simplement à enlever la moisissure à l’aide d’un chiffon sec ou d’une brosse douce, puis appliquez du savon glycériné.

2. En cas de cuire marqué par la pluie :passer une éponge humide avant que les gouttes de pluie ne sèchent. Nettoyer ensuite au savon glycériné, puis nourrir avec de la graisse ou de l’huile.

3. Pour le matériel en caoutchouc, à l'exemple des bottes, utiliser un produit spécialement conçu pour cette matière. Vaporiser, puis frotter à l'aide d'une éponge.

L’entretien du cuir n’a désormais plus de secrets pour vous.Titillez votre monture au grand galop l’esprit serein. Et voyez votre porte monnaie qui danse la valse et se sent bien. (Oui, des cuirs bien entretenus durent plus longtemps et permettent de faire des économies non négligeables).

 

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2020 par equinet.ch