weitere anzeigen
weniger anzeigen

Soins en hiver: Gare au coup de froid!

L'hiver approche à grand pas, le cheval est donc en train de faire pousser son poil d'hiver. Les températures vont gentiment baisser, votre cheval va prendre de l'épaisseur en poil pour être prêt à affronter cette saison. Il s'y adapte à sa manière, et le cavalier doit lui aussi adapter ses gestes durant cette saison.

 

En effet, il arrive souvent de sortir d'une séance de travail avec un cheval qui a beaucoup transpiré. En été, c'est assez facile puisqu'il suffit de doucher votre monture pour éliminer la sueur et de la laisser sécher au soleil après avoir passé un coup de couteau de chaleur. Mais en hiver par contre, c'est une tout autre affaire ! Il faut éviter que le cheval ne prenne froid, ce qui est plus communément appelé le « coup de froid ». Pour se faire, il existe plusieurs moyens.

Tout d'abord, il faut savoir s'adapter à chaque cheval. Un cheval tondu transpire nettement moins qu'un cheval qui a gardé son poil d'hiver. Un cheval en stabulation aura plus de résistance qu'un cheval au box, mais sera plus exposé aux courants froids par exemple. Mais pour chaque cheval, l'idéal serait de prendre le temps après tout travail monté de récupérer. En été, marcher son cheval une dizaine de minutes après un gros effort suffit, mais en hiver cela nécessite plus de temps ! A cause du froid, le rythme cardiaque du cheval mettra plus long à se rétablir, tout comme ses muscles et ses articulations. Il est donc important de ne pas négliger cette étape, qui permet déjà de faire sécher un minimum le cheval.

Vous pouvez sans autre aller faire un petit tour d'une quinzaine de minutes, à plat et au pas. Votre cheval se remettra d'autant mieux que si vous restez à tourner en rond dans le manège. Ce qui peut être également utile, c'est de remettre un couvre-reins lors des dernières minutes de détente. Maintenant, les soins à prodiguer en descendant de selle varient selon le mode de vie du cheval...

Avec un cheval qui vit en extérieur

Si votre cheval vit en permanence à l'extérieur (stabulation), et qu'il a gardé son poil d'hiver, il sera moins fragile qu'un cheval tondu au box. Mais cela ne veut pas dire qu'il faut néglier ses soins.
Pour commencer, passez le couteau de chaleur, puis brossez le avec une brosse dure. En brossant à rebrousse-poil puis dans le sens du poil, vous éliminerez déjà une partie de la sueur. Ensuite, si le cheval n'a pas énormément transpiré, le remettre au parc directement ne devrait pas poser de problèmes. A condition de l'avoir vraiment bien marché à la fin de la séance.


Au contraire, si les marques de transpiration sont encore visibles après ces soins, revêtez votre monture d'une couverture pour les quelques heures à suivre. Mais si il reste encore beaucoup de transpiration, préférez une couverture séchante que vous enleverez par la suite une fois votre cheval sec.

 

Avec un cheval qui vit en box / intérieur

Un cheval qui rentre mouillé dans son box, c'est un cheval qui risque d'attraper froid. S'il est tondu, il lui faudra une couverture pour éviter tout désagrément. Mais attention à ne pas couvrir un cheval encore en sueur, il risquerait de transpirer une deuxième fois par dessus et ainsi faire un coup de froid. Il existe, pour remédier à ce problèmes, plusieurs solutions. Si vous avez la chance d'être dans une écurie qui possède des lampes infrarouges ou ce genre d'infrastructures, la question est réglée ! Malheureusement, c'est le cas de très peu d'écuries.
Un autre moyen est de mettre une couche de paille entre le cheval et la couverture. La paille va absorber la sueur et la couverture garde le cheval au chaud. Mais ce système ne tient pas très bien en place, il faut donc revenir après quelques temps remettre la couverture ou vérifier si tout est en ordre.


Autrement, il existe également des couvertures séchantes, à mettre pour faire sécher son cheval dans le box. Cette couverture évacue la transpiration mais reste sèche à l'intérieur.
A nouveau, comme pour un cheval qui vit au pré, si il dégouline de sueur, passez un coup avec le couteau de chaleur ( en dehors du box, afin que la sueur ne retombe pas dans le box), puis un coup de bouchon.

 

Alors cet hiver, autant prendre quelques minutes pour bien sécher son cheval et adopter les bons gestes, plutot que de devoir subir la visite du vétérinaire et tous les frais qui s'en suivent... De plus, on préfaire tous voir notre compagnon en bonne santé ! Les symptômes du coup de froid seront décrits plus précisément dans un article à paraître, traîtant des différents problèmes de santé que l'on peut rencontrer durant l'hiver.

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2020 par equinet.ch