weitere anzeigen
weniger anzeigen

Sous la selle: Ces petits hics qui font mal

Lorsque l'on monte à cheval, l'équipement doit être parfaitement adapté et bien mis sur notre monture. Malheureusement, ce n'est pas souvent le cas, et plusieurs petits détails peuvent rendre la séance très douloureuse pour le cheval. Petit tour d'horizon des différents problèmes rencontrés :


1. Le matériel sale

Il n'y a rien de pire qu'une sangle avec des restes de transpirations qui a séché depuis la dernière séance, avec les poils incrustés en prime !

Une sangle sale va très vite irriter la peau du cheval, laissant de petites ( ou moins petites) lésions de chaque côté du passage de sangle. Ces lésions sont dûes soit à un frottement, dans quel cas la sangle n'était peut être pas assez serrée, ou mal mise ( plis de la peau par exemple), soit à cause d'un matériel sale. Pour résoudre ce petit problème, il existe un geste très simple : Avant de monter en selle, placez-vous face à votre cheval et étirez lui les antérieurs. Cette petite habitude réduira grandement les risques de plis sous la sangle.

Pour ce qui est des blessures suite à une sangle sale, il n'existe qu'un seul geste en prévention : Après chaque séance, nettoyez brievement la sangle avec un chiffon pour enlever toute trace de transpiration. N'hésitez pas à humidifier un peu le chiffon pour être sûr qu'il ne reste plus de sueur. La prochaine fois que vous sanglerez le matériel sera propre, et les lésions évitées !

 

2. La chabraque

Pour commencer, la taille de la chabraque est à prendre en compte : Avec une chabraque trop petite, il sera compliqué de pouvoir dégarotter correctement. Ainsi, la chabraque mal dégarottée sera désagréable pour le cheval, viendra appuyer ou frotter son garrot. Pas du tout agréable!

Si le tapis est assez grand par rapport à la selle, il faut aussi penser à dégarotter à l'arrière ! Si une chabraque qui frotte le poil du cheval est déjà désagréable à supporter durant toute une ballade ( aaah ces petits bruits de frottement qui gâchent toute la magie d'une ballade en forêt!), il reste tout autant néfaste pour le cheval. Le poil commencera peu à peu à s'abimer à cet endroit précis. Si après un dégarottage à l'avant ne suffit pas à ajuster correctement le tapis de selle, pensez donc à le dégarotter également à l'arrière.

Les plis sont également à éviter. En sellant, prendre trente secondes pour vérifier que la chabraque est lisse et n'a pas de pli, ça ne prend vraiment pas beaucoup de temps ! Il en va de même pour les plis sous la selle, qui sont les pires ! Un pli juste entre la selle et le dos du cheval exercera une pression supplémentaire. Cela désequilibrera la répartition des charges sur le dos du cheval, et lui fera surtout mal ! Donc, un petit check sous la selle et autour pour éviter les plis s'impose avant de commencer sa séance.

Un autre détail concernant les chabraques se situe au niveau de la décoration de celle-ci. En effet, de plus en plus de chabraques ont des petits cordons sur le tour. C'est un détail, mais si la selle vient appuyer sur ces cordons, cela fera mal au cheval, encore plus qu'un pli ! C'est donc un petit détail auquel il faut prendre garde...

 

3. La selle mal placée


Une autre chose qui peut causer de l'incofort au cheval est la position de la selle. Lorsque vous sellez, la selle se pose à l'avant du dos, presque sur le garrot. Avec une main, descendez-là jusqu'à ce qu'elle résiste. Puis, avancez-la jusqu'à ce qu'elle soit « calée » : elle ne doit plus pouvoir aller en avant ni en arrière. La selle est ainsi bien posée !

Autrement, une selle mal mise causera des pressions et des maux de dos au cheval, qui peuvent aller jusqu'au blocage.


Ce genre de problème prend du temps à se réparer correctement, surtout les pressions et maux de dos. Pour les marques au passage de sangle, il est également important qu'elles soient totalement soignées avant de pouvoir remonter. Quelques jours voir quelques semaines de repos seront nécessaires suivant la gravité de la « blessure ». Et qui a envie de devoir faire une pause d'équitation tout ce temps pour un si petit détail qui n'a l'air de rien ?


Alors, autant prendre soin de vérifier ces petits détails, ainsi les blessures peuvent être évitées facilement, et le plaisir de monter à cheval ne sera pas interrompu !

Veuillez saisir la série de nombres dans le champ de texte suivant.

Les champs marqués d'un * sont obligatoires.

© 2021 par equinet.ch