weitere anzeigen
weniger anzeigen

Islandais

1 de 2
Aucun article trouvé
Meilleure vente
-20%
-20%
-20%
Étrier Islande Laiton
58.90 47.10
BUSSE Étrier Islande Laiton
-20%
-20%
Meilleure vente
-20%
-20%
1 de 2

Ce qui caractérise l'Islandais, ce sont ses 5 allures. Les trois habituelles (le pas, trot et galop) sont rejoints par deux autres : tölt et l'amble.

 

Le Tölt est une allure à 4 temps similaire au pas. Le cheval islandais relève la tête et est compact, de sorte que le cavalier peut s'asseoir confortablement sur le dos du cheval.

Le pas, par contre, est une allure très rapide, comme le galop, qui implique un déplacement simultané des jambes droites, puis des jambes gauches. Cela crée un mouvement de balancement similaire à celui d'un chameau. Le cheval a l'air de survoler le sol, c'est pourquoi la démarche est aussi appelée pas volant.

Le cheval islandais est très robuste en raison du climat de son île natale et résiste donc sans problème au vent et aux intempéries. Les sabots sont également durs et résistants.

 

L'Islandais existe dans presque toutes les variations de couleurs possibles et a une taille de 1,30 à 1,45 cm.

 

Les sabots sont également durs et résistants.

 

L’islandais est disponible dans presque toutes les variations de couleurs possibles et a une taille au garrot de 1,30 à 1,45 cm.

 

Les chevaux islandais sont faciles à satisfaire, persistants, peu compliqués, courageux et prêts à travailler. L'immobilité n'est pas leur point fort. Ils ont appris à marcher avec le troupeau et quand le troupeau commence à se déplacer, le voilà déjà prêt au départ.

 

Pour garder la race pure, l'Islande elle-même a une politique d'importation de chevaux très stricte. Il est impossible d'importer ce type de chevaux . Afin de protéger les chevaux contre d'éventuelles maladies éradiquées en Islande et d'éviter la confusion des races, aucun cheval, y compris les Islandais d'origine islandaise, ne peut revenir sur l'île. Une fois à l'extérieur du territoire, il doit y rester.

 

L'équipement de l'Islandais est, comme le cheval lui-même, simple. Les brides et le noseband sont généralement attachés à deux sangles différentes. Les rênes sont équipées de mousquetons qui se décrochent facilement de la bride.

 

Les licols ne sont pas utilisés lors des trekkings en Islande, car les chevaux sont sortis directement du pâturage avec la bride. Une selle islandaise se distingue des selles conventionnelles par la surface partiellement rainurée ou les étriers, qui sont fixés sous la longue lame de selle. La forme des étriers est légèrement incurvée à l'extérieur pour ne pas se prendre dans l'étrier.

Ce qui caractérise l'Islandais , ce sont ses 5 allures. Les trois habituelles (le pas, trot et galop) sont rejoints par deux autres : tölt et l'amble.   Le Tölt est une allure à 4... lire plus »
Fermer fenêtre

Ce qui caractérise l'Islandais, ce sont ses 5 allures. Les trois habituelles (le pas, trot et galop) sont rejoints par deux autres : tölt et l'amble.

 

Le Tölt est une allure à 4 temps similaire au pas. Le cheval islandais relève la tête et est compact, de sorte que le cavalier peut s'asseoir confortablement sur le dos du cheval.

Le pas, par contre, est une allure très rapide, comme le galop, qui implique un déplacement simultané des jambes droites, puis des jambes gauches. Cela crée un mouvement de balancement similaire à celui d'un chameau. Le cheval a l'air de survoler le sol, c'est pourquoi la démarche est aussi appelée pas volant.

Le cheval islandais est très robuste en raison du climat de son île natale et résiste donc sans problème au vent et aux intempéries. Les sabots sont également durs et résistants.

 

L'Islandais existe dans presque toutes les variations de couleurs possibles et a une taille de 1,30 à 1,45 cm.

 

Les sabots sont également durs et résistants.

 

L’islandais est disponible dans presque toutes les variations de couleurs possibles et a une taille au garrot de 1,30 à 1,45 cm.

 

Les chevaux islandais sont faciles à satisfaire, persistants, peu compliqués, courageux et prêts à travailler. L'immobilité n'est pas leur point fort. Ils ont appris à marcher avec le troupeau et quand le troupeau commence à se déplacer, le voilà déjà prêt au départ.

 

Pour garder la race pure, l'Islande elle-même a une politique d'importation de chevaux très stricte. Il est impossible d'importer ce type de chevaux . Afin de protéger les chevaux contre d'éventuelles maladies éradiquées en Islande et d'éviter la confusion des races, aucun cheval, y compris les Islandais d'origine islandaise, ne peut revenir sur l'île. Une fois à l'extérieur du territoire, il doit y rester.

 

L'équipement de l'Islandais est, comme le cheval lui-même, simple. Les brides et le noseband sont généralement attachés à deux sangles différentes. Les rênes sont équipées de mousquetons qui se décrochent facilement de la bride.

 

Les licols ne sont pas utilisés lors des trekkings en Islande, car les chevaux sont sortis directement du pâturage avec la bride. Une selle islandaise se distingue des selles conventionnelles par la surface partiellement rainurée ou les étriers, qui sont fixés sous la longue lame de selle. La forme des étriers est légèrement incurvée à l'extérieur pour ne pas se prendre dans l'étrier.

© 2019 par equinet.ch